Bocal Agité #42

Gare au théâtre
Du 24 au 26 avril 2019

Vitry-sur-Seine

« 3 jours pour écrire, mettre en scène et jouer.
3 jours d’intense émulation pour la plus grande émotion. »

L’écriture en direct !
Depuis 1998, auteurs, metteurs en scène et interprètes se réunissent à Gare au théâtre, lieu d’ébullition artistique à Vitry-sur-Seine, pour participer au Bocal agité. Inventeur de cette surprenante expérience collective autour des écritures contemporaines, Mustapha Aouar, qui aime provoquer les rencontres, se réjouit de ce rendez-vous qui met la Gare en pleine effervescence pendant trois jours, du mercredi 24 au vendredi 26 avril. L’un des spectacles produit par cette rencontre aura la chance d’être programmé du 1er au 3 août à 20h, dans la prochaine édition de Nous n’irons pas à Avignon (11 juillet au 3 août).
Pour son ultime « agitation bocalistique », Mustapha Aouar invite Natalie Rafal et Lise Martin. Elles écrivent et formulent en un ping-pong littéraire dix jours durant, dix contraintes contradictoires, lisses et rondes comme des balles élaborant ainsi le thème de ce bocal nouveau. À partir de cet échange, elles s’invitent à écrire un texte à quatre mains. Quant aux sept autres autrices invitées, elles choisissent parmi les dix balles, deux contraintes pour imaginer leur propre texte.

AU PROGRAMME
Mercredi 24 avril, de 9h à 18h > Un jour pour écrire
Les autrices laissent libre cours à leur imagination, dans un transat, dans la cour pavée, au bar, sur scène ou même sur le toit de la Gare !
Mercredi 24 avril, de 19h à 21h > Une soirée pour lire (entrée libre)
Les huit textes écrits in situ sont lus par leurs autrices devant un public constitué de metteurs en scène, d’interprètes et de spectateurs curieux. Quatre équipes de travail se forment selon les affinités pour les deux jours à venir.
Jeu 25 avril / ven. 26 avril, de 9h à 18h > Deux jours pour créer
Les équipes s’emparent des textes, en présence parfois des auteurs ou de spectateurs actifs et curieux du processus de création. La ruche bourdonne !
Vendredi 26 avril à 19h à 21h > Une soirée pour jouer (entrée libre)
C’est le grand soir ! Un public élargi est invité à découvrir huit formes courtes sur une scène de deux mètres sur deux. Des spectacles singuliers révélés par le talent des interprètes, confirmés ou naissants.
Un buffet ouvert à tous, clôturera ce marathon théâtral hors du commun.